Huile de Bourrache : ses bienfaits intérieurs et extérieurs !

Pour prendre soin des cheveux ou de la peau, de nombreuses personnes tendent à se tourner vers les bienfaits de l’huile de bourrache. De surcroît, elle s’utilise sur les ongles et autres parties du corps à condition de respecter les consignes du thérapeute concernant l’usage de ce procédé naturel. Ainsi, comment utiliser cette huile en interne et en externe ?

Que savoir de la bourrache au préalable ?

Le Borrago officinalis désigne une plante donnant une splendide fleur bleue prenant une forme étoilée connue sous le nom de bourrache. Cette dernière se voit appréciée depuis de nombreuses années pour ses innombrables vertus médicinales.

D’ores et déjà, la bourrache se connaît pour ses aptitudes à provoquer des sueurs. Ce qui permet de se débarrasser des agents pathogènes à l’origine de différentes affections. En outre, l’huile issue de cette graminée se caractérise par divers privilèges sur les cheveux, la peau et autres zones corporelles.

Pourquoi consommer de l’huile de bourrache ?

L’huile de bourrache découlant des graines données par la plante s’avère riche en oméga-6. Elle agit à l’image d’un anti-inflammatoire. Dans cette optique, le patient prend jusqu’à une dizaine de grammes de cette huile par jour. En pharmacie, le produit se présente sous forme de capsule à ingérer. La cure dure trois semaines. Il vaut mieux arrêter le traitement pendant une semaine pour ensuite reprendre pendant trois semaines d’affilée. Il convient d’entretenir ce rituel pendant quatre mois.

Prendre cette huile de bourrache sous forme de complément alimentaire permet de combattre efficacement les problèmes de déshydratation. Il faut noter que la bourrache se prend aussi sous forme d’infusion. Ce qui permet de mieux profiter de ses qualités en interne. Afin d’éviter l’apparition d’effets secondaires indésirables à l’exemple des nausées, le sujet doit juste se conformer aux recommandations du médecin.

Les propriétés externes de l’huile de bourrache

L’huile de bourrache s’utilise surtout en externe. Elle contient des phytostérols, des vitamines antioxydantes et des acides gras. Ainsi, elle a le mérite de raviver les peaux sèches. En outre, cette huile se caractérise par ses propriétés régénératrices et réparatrices. Ce qui lui permet de soulager les peaux sensibles souffrant de dermatoses.

Comme elle contient de l’acide gamma linolénique, elle prévient l’apparition des eczémas en plus d’atténuer les effets de la dermatite atopique. Cette huile a un excellent pouvoir nourrissant lui permettant de fortifier les ongles fragiles et cassants. De surcroît, elle contribue à la régénération des cellules de la peau en plus de ses actions antirides fortement appréciées. 

L’épilation au laser femme et homme : une médecine esthétique
Vergetures de grossesse : quelle est la meilleure arme préventive ?